Faut-il parier sur le bon jockey ou le bon cheval.

Vous désirez vous lancer dans l’aventure du turf et parier sur les courses hippiques. Voici quelques conseils à appliquer pour gagner au turf. Nous avons interrogé plusieurs joueurs afin de savoir leurs stratégies et la façon dont ils misent.

Michelle, 39 ans, pense que pour gagner une course, il suffit de repérer parmi les chevaux de la course celui qui a remporté le plus de victoire précédemment.

Rachelle, 38 ans, utilise ses numéros fétiches, ses chouchou dit-elle ou les dates de naissance qui reviennent le plus. « 7-13, 5-3 » ajoute-t-elle.

Paquerette, 62 ans, joue en fonction du cheval.

Jean-Marie, 83 ans, lui c’est selon le jockey. « Si c’est J-M Bazire! faut le mettre!  » s’exclame t-il.

Bourbotte, 53 ans ne se mouille pas. « Moi je fais un spot et je suis tranquille. C’est la machine qui pense à ma place ».

On remarquera donc que le pari hippique est une véritable science ou chacun y met un petit peu sa sauce à sa propre façon . Les paramètres peuvent également compter dans une course. Entre la piste, le temps qu’il fait, la forme du cheval ou du jockey, les rapports. tout doit être prit en compte.

Selon une étude faite par un expert du turf, c’est le couple jockey/cheval que l’on pariera le plus et non sur l’un des deux en particulier.

Ce couple jockey/cheval doit bien entendu être relativiser. Même si le couple jockey/cheval est une valeur importante à ne pas négliger, il faut tout de même relativiser en fonction du rapport. Un cheval qui a du mal à être régulier dans sa vitesse peut être ralenti dans ses performances.

Cependant, les observateurs s’accordent sur le fait de dire qu’un mauvais jockey sur un cheval exceptionnellement rapide pourra toujours s’en sortir et arriver à une place satisfaisante. En effet, c’est toujours le cheval qui établit la plus part du temps la performance et non le jockey.

C’est pourquoi, il faut toujours s’intéresser en priorité aux antécédents du cheval notamment sur ses capacités physiques. C’est la base de tout!

Pour conclure, il faudra toujours donner plus d’importance au cheval sans sous-estimer le jockey. Après, si vous sentez avoir la bonne stratégie et le bon karma pour parier turf. Pourquoi ne pas miser tout simplement sur vos chouchous ?